Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 10:45

 

lisses.jpg

les lisses qui se trouvent sous le métier et qui permettent aux fils de chaîne de bien s'écarter

  Ethymologiquement, le mot licier désignait l'ouvrier des manufactures dont le métier consistait à passer les fils de chaîne dans les lices.

Petit à petit, ce mot est devenu synonyme de la personne qui tisse une tapisserie sur un métier de haute lice (le haute-licier), de basse lice (le basse-licier) ou sur un métier à tisser.
Très longtemps, le terme de licier a été assimilé à ouvrier, voire artisan. La création de la tapisserie était de par la loi attribuée au peintre, que l'on a appelé peintre-cartonnier; le licier n'avait comme rôle que l'exécution de la tapisserie, dans le strict respect de la maquette préalablement établie.
La tapisserie ayant rencontré de grandes et nombreuses périodes de crises, à la réflexion tout le monde s'est accordé pour dire qu'il fallait qu'elle cesse d'être une copie de peinture. On a commencé alors à demander au licier s'il pouvait se faire l'interprète de la maquette, en y mettant de la sensibilité, sans toutefois changer quoi que ce soit au carton.
La marge de manoeuvre étant très étroite, nombre de créateurs ont compris qu'il serait plus normal que le licier soit lui-même créateur de sa maquette.
De fil en aiguille, l'art moderne ayant ses adeptes, les liciers en question se sont dit qu'ils pourraient peut-être sortir la tapisserie de son aspect mural pour en faire une oeuvre plastique, tridimensionnelle; tapisserie ou art de la fibre, qu'importe, une nouvelle expression artistique était née.
Le terme licier est resté, qui désigne aujourd'hui aussi bien l'ouvrier des manufactures, le licier créateur que le plasticien de l'art de la fibre textile. C'est le propre d'une langue vivante d'évoluer avec son temps, nous verrons donc si les dictionnaires acceptent un jour d'étendre la définition du mot licier à l'art de la fibre sous toutes ses formes.
Le Portail de la Tapisserie Contemporaine
Repost 0
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 10:34
Journée du Patrimoine 2007 à Angers : les licières. 
Je vous emmène dans les ateliers de nos licières c'est à dire celles qui tissent les tapisseries sur les métiers de basse-lisse.

De vrais artistes qui réalisent tout d'abord un carton c'est à dire le dessin de l'oeuvre qu'elles imaginent. ce carton est ensuite mis à la grandeur souhaité et il est glissé sous la trame du métier. il serivra de guide (un peu comme les diagrammes des brodeuses mais là pas de petites croix juste une esquisse de traits ..

DSCN2598-26-1-1.JPG

suivez le guide pour ne pas vous perdre.

Tout d'abord l'atelier de Muriel Crochet





Puis celui de Sandrine Pincemaille
elle a inventé une technique bien à elle . A base de colle à chaud, elle tisse ses toiles. Pas de métier à tisser mais les mouvements qu'elle fait entremèlle la colle pour finir par une oeuvre tout en finesse que l'on confondrait avec de la dentelle








et enfin l'atelier des liciers Angevins. 4 femmes , 4 passionnées  qui se sont associées dans cet atelier.
Vous êtes emporté,  vous les écoutez vous dire  leur passion du fil, de la matière, des couleurs. elles font corps avec leur métier (qui fait quand même 3 métres sur 4). Non elles ne voient pas les heures passées , elles ne comptent pas d'ailleurs ..
leur seul regret : c'est la difficulté de vivre de leur métier et même si elles font les concours, répondent aux demandes des municipalités, il faut garder un emploi à côté qui les tient un peu éloigné de leur tapisserie.








Angevine de naissance , j'ignorais la richesse de ce patrimoine. Il a fallu que ma passion des petites croix m'emmene vers l'art du fil en général pour le découvrir. j'ai donc plaisir à le partager avec vous et sachez que si  le coeur vous en dit  vous pouvez les appeler pour qu'elles vous recoivent en toute simplicité dans leur atelier. prenez l'annuaire, rubrique lissier.

J'espère que vous avez apprécié cette balade découverte, certes un peu longue. ce n'est pas un article pour les zappeuses mais pour celles qui aiment musarder devant les belles choses ..

il m'a demandé un petit peu de temps pour le réaliser, mettre les photos en action, mais j'ai tellement passé un bon moment aux côtés de ces femmes que j'avais envie de leur rendre ce modeste hommage ..




Repost 0
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 19:48
Hier et aujourd'hui journée européenne du Patrimoine. Pour moi ce sera journée du patrimoine en anjou et tout particulièrement à Angers. Les métiers d'art constituaient le thème central de l'édition. une cinquantaine d'artisans présentaient leur métier : tailleur de pierre, restaurateur de meubles, artisan verrier, cisseleur etc.. Ne pouvant tout faire je me suis pour ma part concentrée sur l'art du textile. 

Angers a une forte réputation dans ce domaine tant par la tapisserie Patrimoine avec la tenture de l'Apocalypse et les tapisseries du chant du monde de Jean Lurçat que par la tapisserie moderne, où tout comme à Aubusson, des lissiers fabriquent encore des tapisseries contemporaines.

L'atelier ATA ouvrait donc grand ses portes.

affiche.JPG

 

Et comble de bonheur au milieu des lissières que je vous présenterais demain, se trouvait un petite association de brodeuses. Pas de point de croix chez elles, mais de la broderie avec le point de beauvais, le point de noeud, du point plat  etc ..
du travail magnifique en toute simplicité car pour  Ghislaine, Christine ou Geneviève c'est un hobby .. 
Ici pas de diagramme tout près, mais de la créativité à l'état brute, on cherche ses idées, on dessine son modéle, on choisit ses couleurs, ses types de fils, de galon, de perles et après avoir tendu sa toile sur son métier on se met à l'oeuvre.
Un régal pour les yeux ..

Ouvrez bien les votres :

collage-copie-1.jpg


klimt20.jpg

Chapeau Mesdames 
je leur laisse le mot de la fin par la petite bannière mise à l'entrée de l'atelier .

brodeuseaction.JPG
Repost 0
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 19:02
Je vous propose ue petite ballade au pays des artistes. il s'agit  d' Argilla, un marché potier qui s'est tenu à Aubagne les 18 et 19 août 2007.

Ce marché acceuillait cette année 190 céramistes très inspirés, venus d'ici ou d'ailleurs, artistes reconnus ou jeunes talents. Pour ma part j'en ai pris plein les yeux, étonnée de stand en stand, reconnaissant la beauté, l'inventivité, le savoir faire , l'originalité..  J'ai admiré les bijoux, les sculptures, les objets décoratifs mais aussi les "simples" plats ... L'argile prenait sous mes yeux des formes et des couleurs époustouflantes .

Bravo à tous ces artistes !

Plus que des mots, voici quelques photos au pays des Arts de la Terre .

argilla-artdela-table.gif.

Stands de poterie art de la table


argilla-d--coration.gif


Stands Poterie Décoration
Repost 0

Texte Libre

Cousyversaire de chez Frimousse ici
Les endroits insolites où nous avons osé broder ici


Petits fichers utiles
Calcul de la dimension de votre toile
ici
fichier excel des réferences DMC et leur nom  ici 

Archives